Depuis un quart de siècle, les ThinkPad n'ont de cesse de changer le monde
< Revenir à la grille

Chinook : la course inédite d’un groupe d’ingénieurs pour développer les énergies propres

Chaque école compte ses propres clubs, qu’il s’agisse des joueurs calmes et réfléchis du club d’échecs ou des « sprinters » agressifs du groupe d’athlétisme. Pourtant, très peu d’universités comptent un club s’apparentant à Chinook, une équipe d’ingénieurs innovante basée à Montréal, qui conçoit, fabrique et conduit des voitures de course alimentées à l’énergie éolienne aux Pays-Bas. Ces voitures sont certes rapides, mais elles ont surtout le potentiel de transformer profondément l’industrie des énergies propres.

« Dès la première fois où j’ai entendu parler d’eux, ils m’ont semblé être une équipe fantastique », déclare Patrice Rolland, étudiant de 25 ans à l’École de technologie supérieure et ingénieur logiciel actuel de l’équipe.

Le mot « chinook » fait référence au vent qui souffle par intervalle sur les versants est des Rocheuses. M. Rolland déploie tous ses efforts pour concevoir une solution à la fois esthétique, extraordinairement rapide et entièrement respectueuse de l’environnement, à l’image de ces puissantes rafales. Au vu de la conjoncture mondiale actuelle, où le réchauffement climatique est devenu un enjeu majeur et où la demande envers des énergies vertes n’a de cesse d’augmenter, Chinook est entré dans une course qui pourrait lui permettre de remporter bien plus qu’une simple médaille d’or.

« Nos inventions sont à la croisée des chemins entre l’art, la technologie et l’environnement, affirme M.Rolland. Nous sommes bien décidés à repousser les limites en termes d’efficacité énergétique. »

Bien que Chinook soit entièrement géré par des étudiants, l’impact de leur travail sur le monde réel s’étend bien au-delà de leur salle de classe. Ils ont récemment été contactés par la marine royale néerlandaise qui souhaitait en savoir plus sur les technologies dont sont équipés leurs véhicules. « Pas mal pour un groupe d’étudiants qui « bricolent des gadgets le week-end » », plaisante M. Rolland.

C’est le week-end, une fois l’école terminée, que M. Rolland et son équipe se mettent vraiment au travail. Leur espace de travail, aménagé dans le garage d’un des membres de l’équipe, ressemble exactement à ce que l’on peut imaginer : des cartes à circuits imprimés éparpillées sur la table, des câbles de toutes les couleurs sur le sol, des ThinkPad pour éclairer la pièce et le son des Dropkick Murphys. C’est là tout le dynamisme et la frénésie de jeunes pleins d’idées qui s’adonnent à leurs passions.

S’il y a bien un pilier qui unit tous les membres de l’équipe, outre leur goût pour des apéritifs au pub après de longues heures à faire bouillir leurs cerveaux d’ingénieurs, c’est la passion qu’ils partagent pour la technologie. « Nos ThinkPad sont le cerveau de nos voitures, explique M. Rolland. Nous avons installé plusieurs capteurs dans les véhicules, qui envoient des données en temps réel à nos ordinateurs, pour nous permettre de procéder aux réglages nécessaires. »

Il suffit aux membres de l’équipe Chinook d’appuyer sur un bouton pour gérer une multitude de commandes sur les voitures, comme la rotation des turbines éoliennes, l’inclinaison des lames et pour modifier la vitesse afin d’obtenir des performances optimales. En outre, le jour de la course, leurs ThinkPad ultra-solides sont capables de tenir face aux vents violents des pistes de course situées à proximité de la mer.

Au-delà des aspects fonctionnels de la conception, comme l’espacement des roues et les langages de programmation, M. Rolland ne peut s’empêcher d’imaginer des projets plus ludiques. « Cette année, je souhaitais que notre véhicule soit connecté à Twitter, de sorte que chaque fois que quelqu’un tweete à propos de notre voiture, celle-ci siffle, raconte-t-il en souriant. Bien entendu, ce n’est pas notre plus grande priorité. »

Racing Aeolus est une course organisée par la fondation néerlandaise sur les événements relatifs à l’énergie éolienne, qui a lieu à Le Helder, sur les rives de la Mer du Nord. L’objectif est simple : parvenir à une efficacité maximale selon le rapport entre la vitesse moyenne et la vitesse du vent. En 2014, l’équipe de M. Rolland a établi un record mondial, avec un taux d’efficacité de l’ordre de 96,9 {9273383142b2950fadd15567d05e4915b90e4023b3ecb4661253cf682940e4b9}. Depuis, le Danemark a cependant usurpé le trône. Outre sa volonté de repousser les limites de la conception, l’équipe Chinook est plus que jamais déterminée à redorer sa réputation de « Champion du monde ».

« La course de la semaine est toujours stressante, explique M. Rolland. Nous nous levons chaque jour très tôt, nous réparons ce qui a été cassé la veille, chargeons la voiture, réalisons des tests et procédons à des ajustements en permanence. L’avantage des ThinkPad, c’est leur extraordinaire autonomie, qui nous permet de passer la journée entière à analyser nos résultats. »

Cette année, rien ne pourra faire obstacle à l’aspiration de M. Rolland de concourir au Grand Prix. L’équipe repense entièrement ses modèles et part de zéro, avec un tout nouveau système mécanique et des composants électroniques.

« Il s’agit là d’un modèle élégant, qui ressemble à une fabuleuse voiture de course, explique M. Rolland. L’aérodynamique a été rationalisée, le code a été mis à jour. Nous allons connecter Raspberry Pi à nos systèmes existants pour pouvoir incorporer des améliorations futures, comme l’intégration du Bluetooth ou d’un serveur Web qui nous permettra d’obtenir des données en temps réel sur les systèmes, telles que les vitesses et la rapidité du vent. »

Quel que soit le résultat de la course, les idées innovantes de Chinook bouleversent la manière dont les fabricants envisagent la conception efficace, sur piste ou hors piste. « Ces modèles pourraient être utilisés sur des bateaux pour recharger des batteries ou alimenter le système de chauffage, ou dans des parcs éoliens, affirme M. Rolland. Nous sommes pour l’instant focalisés sur la course, mais cette technologie pourrait être appliquée dans de très nombreux contextes. »

Processeurs Intel® Core™ Intel Inside®. Pour une productivité exceptionnelle.

Ça n’est pas un portable… C’est un ThinkPad !

Pour en savoir plus sur les ThinkPad et découvrir les tout derniers ordinateurs de bureau et tablettes, visitez le site Lenovo.com.

Ultrabook, Celeron, Celeron Inside, Core Inside, Intel, le logo Intel, Intel Atom, Intel Atom Inside, Intel Core, Intel Inside, le logo Intel Inside, Intel vPro, Itanium, Itanium Inside, Pentium, Pentium Inside, vPro Inside, Xeon, Xeon Phi et Xeon Inside sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.