Depuis un quart de siècle, les ThinkPad n'ont de cesse de changer le monde
< Revenir à la grille

Fonctionner en apesanteur : pourquoi les ThinkPad ont joué un rôle vital pour la recherche dans l’espace

C’était en 1993, et la navette Endeavour partait en mission pour réparer le télescope spatial Hubble. Après la catastrophe de Challenger de janvier 1986, encore fraîche dans les esprits des astronautes comme du grand public, le monde entier était devant sa télévision pour regarder les membres du vol final de 1993 embarquer pour l’une des missions les plus difficiles de tous les temps.

À cette occasion, les astronautes ont passé plus d’une semaine en orbite, et effectué cinq journées consécutives de sorties dans l’espace, un record à l’époque. Cette mission qui a collectionné les records a non seulement permis de réparer l’optique défectueuse, mais aussi aidé Hubble à se tailler une solide réputation en tant que l’un des télescopes spatiaux les plus performants jamais lancés.

Un ThinkPad 750C avait pris place à bord de la navette. Son rôle ? Exécuter un programme de tests conçu pour déterminer si les radiations inhérentes à l’environnement spatial causeraient des anomalies au niveau de sa mémoire ou d’autres problèmes inattendus. Les astronautes ont aussi stocké sur le ThinkPad des centaines de photos de diverses parties du télescope pour pouvoir s’y référer pendant les réparations.

Autres membres de la mission, le 755C et le 760ED, tous deux testés dans le cadre d’un test Shuttle-Mir, et un ThinkPad utilisé en conjonction avec un joystick pour le logiciel de simulation PILOT (Portable In-Flight Landing Operations Trainer) de la navette spatiale américaine.

Depuis ce vol qui a battu tous les records, l’équipe ThinkPad a continué de rechercher de nouvelles manières de tester et d’améliorer des équipements vitaux comme les ordinateurs portables, absolument indispensables dans l’espace. Mais il ne s’agissait pas vraiment de tests ordinaires pour des ordinateurs… Pour être qualifiés de « prêts pour l’espace », ces appareils ont dû être testés au-delà de leurs limites opérationnelles en termes de sécurité et de toxicité. Ils ont également subi des tests de radiations, d’effluents gazeux, d’incendie thermique et de lutte contre l’incendie avant chaque décollage.

Les ordinateurs portables utilisés dans les navettes spatiales et à bord de la station spatiale doivent supporter l’environnement d’apesanteur associé. Par la suite, les astronautes et l’équipe ThinkPad ont travaillé en étroite collaboration pendant plus d’une décennie pour anticiper et prévenir les problèmes susceptibles de se produire lorsqu’une navette spatiale quitte l’atmosphère terrestre.

Initialement, il existait des inquiétudes concernant le fait que la tête de lecture-écriture qui « flotte » juste au-dessus du plateau du disque dur du ThinkPad de 1993 fonctionne correctement en apesanteur. Heureusement, comme les astronautes utilisaient ces machines dans des cabines pressurisées, et comme la station spatiale était elle aussi pressurisée, cela n’a jamais posé de problème.

Mais ça ne veut pas dire que des modifications n’ont pas dû être apportées…

En 2000, les ThinkPad utilisés à bord des navettes étaient reliés à la connexion sans fil de la station pour que les astronautes puissent simplement en prendre un et se déplacer dans l’habitacle tout en discutant en visioconférence entre eux ou avec des experts restés sur Terre.

Du Velcro a été utilisé pour fixer les ordinateurs sur des surfaces fixes, des améliorations ont été apportées au processeur, des ventilateurs ont été ajoutés à la carte vidéo pour compenser l’absence de gravité, et des adaptateurs ont été installés pour qu’ils puissent être branchés sur l’alimentation 28 volts CC de la station.

On a alors atteint un équilibre parfait entre ingéniosité et fiabilité.

Processeurs Intel® Core™ Intel Inside®. Pour une productivité exceptionnelle.

Ça n’est pas un portable… C’est un ThinkPad !

Pour en savoir plus sur les ThinkPad et découvrir les tout derniers ordinateurs de bureau et tablettes, visitez le site Lenovo.com.

Ultrabook, Celeron, Celeron Inside, Core Inside, Intel, le logo Intel, Intel Atom, Intel Atom Inside, Intel Core, Intel Inside, le logo Intel Inside, Intel vPro, Itanium, Itanium Inside, Pentium, Pentium Inside, vPro Inside, Xeon, Xeon Phi et Xeon Inside sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.